Il n’y a pas de grenouille qui ne trouve son crapaud.

J’en ai même retrouvé la trace du côté de Clyde.

Entrez si vous sentez…Et plus précisément à l’intérieur d’un endroit appelé :
The Lily Pad !
Après avoir cherché plus de 5 minutes un accès pour m’y rendre, voilà que je me retrouve face à la sortie des égouts !
La bannière apposée sur la paroi me laisse enfin penser que j’en approche…

Toujours en apnée !J’ai ouïe dire hier qu’il y avait désormais un commerce de parfum ! Du parfum virtuel qui pourtant se sent apparemment « pour de vrai ».
Autant dire qu’ici, la pince à linge sur le nez, voir la tenue de plongée, seraient plus que de rigueur.
Ah oui, j’en reviens à mes explorations… Et une bifurcation, une ! A droite rien… à gauche, encore le sigle…

Il est des notres…Alors allons-y !
Accueil très intéressant : vous arrivez directement dans le bar !
Avec au fond, l’immense salle de spectacle,
Ses tables et sièges grenouilles,
La scène,
Le piano et l’ampli
Etc…

J I’m singing in my brain, just… Le piano ? Je touche trop !

Dear Miss Carpenter, vous nous y feriez pas un petit concert live à l’occasion ?

Advertisements

~ par kefrens sur vendredi 12 janvier 07.

Une Réponse to “Il n’y a pas de grenouille qui ne trouve son crapaud.”

  1. yep cet endroit est un lieux plutôt sympa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :